Ville de GUEUGNON

Site officiel de la Ville de GUEUGNON


SECURITE : un aperçu des moyens humains et matériels mis à disposition - Mercredi 5 septembre 2018

Hélène Géronimi, sous-préfète de Charolles, était en visite à Gueugnon. Police municipale, gendarmerie nationale et centre de secours… elle a semblé surprise dans le bon sens de toute cette mise en œuvre et de cette collaboration étroite entre les différents services de sécurité qui contribuent au bien-être de tous.

Les agents de la police municipale ont présenté un bilan de l’année 2017 et du début de l’année 2018. En possession de moyens telle que la vidéosurveillance , on apprend que plusieurs faits ont pu être élucidés et que d’autres caméras sont en prévision. «La vidéosurveillance ne règle pas tout. Les caméras sont installées sur des lieux où l’on sait qu’il y a des problématiques pour essayer de temporiser. » explique Dominique Lotte, maire de Gueugnon.A la gendarmerie

La visite s’est poursuivie à la gendarmerie où le major Nicolas Desfontaine a accueilli la sous-préfète. Effectifs réduits, un secteur relativement grand avec une tendance forte sur les cas de violences intra-familiales, quasi-quotidiennes, le major a échangé avec la sous-préfète, très à l’écoute. Il souligne cependant, et malgré quelques difficultés, une collaboration étroite et efficace avec la police municipale qui les seconde.

Sur la friche de l'ancien collège du 8 mai

Au centre de Secours Frédéric Jacob

Enfin, c’est au centre de secours qu’Hélène Géronimi a rencontré Didier Paillard, chef du centre et les pompiers volontaires. Après la visite des locaux et des engins de secours, il rappelle également que depuis l’incendie à Aperam des manœuvres régulières sont organisées conjointement avec l’entreprise pour faire face à des situations similaires.