Ville de GUEUGNON

Site officiel de la Ville de GUEUGNON


FLEURISSEMENT : L’ambition du label 4 fleurs - Jeudi 13 septembre 2018

Le jury était composé de Nathalie Bonnetain (chargée de mission, Agence Destination Saône-et-Loire), Alexandre Dupasquier (technicien espaces verts à Berze-la-ville), Bruno Cottier (technicien espaces verts à Chalon-sur-Saône) et Sébastien Maurel (responsable du fleurissement à Charnay-les-Mâcon)Dans le cadre du concours des villes et villages fleuris, le jury départemental était en visite ce jeudi 13 septembre à Gueugnon. En leur présence, les élus ont brièvement présenté leur carnet de route avec une ambition ferme : « D’ici deux ans nous visons la 4e fleur. On a déjà engagé certains projets dans ce sens. » évoque Dominique Lotte, maire de Gueugnon.

Le label « ville fleurie » est depuis plusieurs années, non plus une seule affaire d’esthétisme des parterres floraux, mais il prend en compte la stratégie d'aménagement et des modes de gestion, l'animation et la promotion touristique, les actions pédagogiques envers les habitants, le patrimoine végétal et fleurissement, la gestion environnementale et la qualité de l'espace public. "Les normes accessibilité ont été ajoutées à la grille des critères comme la partie biodiversité qui a été complétée." précise Nathalie Bonnetain du jury, chargé de mission de l'Agence Destination Saône-et-Loire à Mâcon.

Jean-Claude Ménager, adjoint au maire, explique que le mode de fleurissement de la ville à changer (moins de pelouses, suppression de l’usage des pesticides…) et que même « si on peut se féliciter de la disparition de certains produits, cela engendre tout de même plusieurs problèmes car les techniques alternatives ne sont pas totalement efficaces et les moyens humains ne suffisent pas. » conclut-il.

Avec les 4 fleurs en ligne de mire, la ville de Gueugnon peut intégrer plusieurs de ses projets dont la création d’un verger de sauvegarde, la remise en état des bâtiments publics pour une consommation d’énergie réduite et globalement la mission de revitalisation. Enfin, les élus ont profiter de l’occasion pour présenter et offrir leur première récolte de miel et mettre ainsi l’accent sur la biodiversité et les ruches leur appartenant.