Ville de GUEUGNON

Site officiel de la Ville de GUEUGNON


Objectif Zéro Pesticide dans nos villes et nos villages

Faire évoluer les pratiques en espaces verts dans le bon sens et pour le bien-être de tous.

La Ville de Gueugnon a répondu favorablement au programme 0 phyto du Conseil Régional de Bourgogne. En partenariat avec les agences de l’eau, la ville a été retenue parmi les 60 communes candidates.

cadre de vie zero pesticideCet objectif a pour but de réduire au maximum, voire supprimer l’usage des pesticides pour l’entretien de la voirie, des parcs, jardins, massifs végétalisés, terrains de sport, serres… En effet, il est important de préserver les ressources naturelles pour les générations futures. Ce plan débutera le 4 octobre et s’étalera sur 3 ans. Il consiste à mettre en place dans les communes pilotes et volontaires un certain nombre de techniques alternatives de traitement et préventives de gestion des espaces.

A  Gueugnon :

  • mise en place d’un plan de désherbage avec des zones sans désherbant prévues à moins de 50 mètres des cours d’eau et des grilles pluviales par exemple ;
  • changement des pratiques : utilisation d’un désherbeur thermique dans les zones avec enfants ou personnes âgées, acceptation de zones enherbées, suppression de zones sablées et transformation en gazon par exemple ou sarclage manuel ;
  • paillage des massifs

Les objectifs :

  • Préservation des ressources en eau
  • Aller vers des méthodes souples d’entretien
  • Ramener de la biodioversité
  • Sensibiliser la population

Agir dans les zones sensibles

Sont dites “zones sensibles”, les espaces recevant du public (enfants, personnes âgées) ou encore à  proximité des cours d’eau. Les 10 sites pilotes sont : les écoles (Bruyères, Jean Macé, Pasteur, Gachères et Beaulon), la résidence des Acacias, la Crèche Anne Martin, la Maison d’Anatole, la Maison du Bourg et le Parc du Château d’Aux. Il y a urgence si on tient compte des chiffres qui signifient que 96 à 98 % des cours d’eau sont pollués. Avec des méthodes douces, sans pesticides, avec la volonté de laisser la nature reprendre ses droits, le Pôle “Cadre de Vie” souhaite sensibiliser et agir dès
maintenant.

Le fritillaire“Redonner à la nature toute sa place” est une des premières techniques, simple, efficace et non coûteuse qui sera appliquée. Le personnel chargé de l’entretien utilisera du matériel adapté, respectant la nature, tels que brûleurs à gaz, débroussailleurs, désherbeur à infrarouge et pioche. Pour privilégier la biodiversité, il faudra laisser repousser les herbes dites «mauvaises» qui serviront de supports à des insectes permettant de lutter sur les colonies d’animaux indésirables (espèces invasives) et seront plus résistantes face aux maladies ou encore la sécheresse. Cette culture n’est pas une négligence mais une technique qui, on l’espère, permettra de réintroduire des espèces qu’on ne voyait plus depuis des années. L’idée est aussi d’amener le particulier à imiter ces pratiques et ne plus utiliser de pesticides.

La ville de Gueugnon a réintroduit des techniques culturales comme le paillage afin de lutter contre l’érosion du sol et maintenir l’humidité, ou encore l’utilisation d’un mélange de résidus de broyage de
rameaux de bois frais (branches) pour favoriser les échanges avec les insectes et le sol, indispensables à la qualité de la terre et ainsi recréer un sol riche, aéré et riche. Enfin, le pôle cadre de vie travaillera avec des essences adaptées au climat local, des mélanges fleuris qui favorisent la pollinisation.