Ville de GUEUGNON

Site officiel de la Ville de GUEUGNON


Octobre 2016

JEUNE PUBLIC : "Les cils du loup", une étape initiatique – Vendredi 28 octobre 2016

Le public des Une salle comble est venue découvrir ce théâtre de masques au foyer municipal. Proposé par le Pôle culture, ce théâtre fait parti des programmations annuelles instaurées à chaque vacance scolaire et qui permettent ainsi de sensibiliser le jeune public aux différentes formes de théâtre.


1er Goûter-lecture : l'apéritif-lecture décliné pour les enfants - Mercredi 26 octobre 2016

Pour une première mise en bouche, c'est sur le thème d'Halloween que les animatrices du secteur jeunesse ont joué leurs cartes.

Une dizaine d'enfants âgés de 10 à 13 ans ont ainsi pu découvrir les origines d'Halloween, la légende de Jack O'Lantern et écouter quelques histoires effrayantes.

Un goûter clôturait cette animation et chaque participant est reparti avec un sac de friandises.


Erika l'intranquille - lundi 17 octobre 2016

La salle du Collège s’est avérée trop petite pour recevoir la dynamite Erika ! Ce soir-là la Bibliothèque duErika l'intranquille 2 Pays de Gueugnon et le Collège Jorge Semprun, pour la 18ème édition du Festival des Contes givrés, ont accueilli Erika, la bien-surnommée l’Intranquille ! Elle est sur scène, faussement intimidée et elle prend vite ses aises, avec le public, avec sa vie qu’elle nous confie. Cette vie ressemble à celles de toutes les jeunes femmes qui se bagarrent avec une vie trépidante : les retro Erika l'intranquilleenfants, le mari, la vie sociale... Elle raconte anecdote sur anecdote (les moon-boots, les mites alimentaires, le bébé qui hurle…)  avec une drôlerie folle. Et elle doit en plus, gérer «ses racines de de 6000 kms» et les différences subtiles du langage entre le français et le québécois, sources de malentendus loufoques et de situations comiques.
Erika, c’est une comédienne sans complexe, qui dégage une énergie communicative, qui s’interroge sur la vie dans son quotidien (le bio, la politique, l’éducation, la féminité…) avec un humour décapant et... givré !
Les excuses des organisateurs pour les  "refusés"... pour cause de salle comble !