Inaugurations du centre d'hébergement de santé et de la rue de la Convention

Du 30-08-2019 au 30-08-2019

Vendredi 30 août, la municipalité inaugurait le nouveau centre d’hébergement de santé « Résidence Vallée Verte » situé au 38 rue des Bruyères.

Claudie Clément, adjointe en charge de la santé et de l’accompagnement social, a rappelé brièvement l’historique de cette bâtisse. Ancien corps de ferme, il fut racheté par la ville pour être le centre de formation agricole puis un dortoir pour les collégiens en « sport études ».

Depuis 3 ans maintenant, la réflexion de la municipalité portait sur la réhabilitation de ce bâtiment en futur centre d’hébergement de santé pouvant accueillir des professionnels de santé et aujourd’hui, il voit le jour. Les nombreux officiels et les entreprises locales qui ont œuvré étaient présents pour la visite des locaux. Au fur et à mesure de la découverte des 7 appartements (dont un studio pour personnes à mobilité réduite au rez-de-chaussée) et de la salle de convivialité, l’enthousiasme, l’étonnement et la satisfaction se lisaient sur chaque visage. Des appartements refaits à neuf, tout équipés, agrémentés de mobilier moderne… l’offre est alléchante et le site situé en retrait de la ville offre calme et sérénité. Tout est prêt pour accueillir de nouveaux locataires. « Nous avons déjà eu des demandes de la faculté de Dijon et d’étudiants. » précise Dominique Lotte, maire de Gueugnon.

« Verte Vallée » répond parfaitement à ces problématiques de mobilité et d’hébergement auxquels font face les étudiants en médecine. Elle est aussi un espoir de voir des professionnels de santé s’installer définitivement sur Gueugnon.

Cette belle entrée en matière s’est poursuivie par l’inauguration d’un second projet ambitieux : la réfection de la rue de la Convention en partenariat avec le Conseil Départemental de Saône-et-Loire.

2 millions d’euros investis dans la rue de la Convention

Un axe routier d’1,2 km entièrement repensé pour réduire la vitesse, réduire l’effet sonore de cet axe très fréquenté et offrir de nouveaux moyens de déplacements doux avec des pistes cyclables et piétons. Huit mois de travaux… « bien sûr, un chantier d’une telle dimension a provoqué quelques grincements de dents » souligne Dominique Lotte, maire de Gueugnon, mais sur l’ensemble la compréhension des riverains, des automobilistes et la bonne communication des entreprises a été très efficace. Ce fut un challenge pour les entreprises locales Colas, Bouhet et Connect qui ont tenu le calendrier respectant les exigences du Conseil Départemental. Il reste quelques finitions à faire à ce nouvel aménagement urbain, précise Jean-Claude Ménager, adjoint en charge des travaux et du service public de l’eau, comme le parking routier vers la zone des Fontaines, un autre près de la pharmacie, l’aménagement paysager et la pose du mobilier urbain ainsi que quelques marquages au sol.

Gueugnon, rôle de pivot pour un territoire plus vaste

L’accompagnement des partenaires financiers sur ces deux gros projets est un véritable « tour de force » souligne le maire qui poursuit : « Avec un projet subventionné à hauteur de 77,3% pour la résidence « Verte Vallée », nous obtenons là des conditions financières de très bonnes factures ».

Un engagement que les partenaires financiers (Etat, Région, Département et ARS), représentée par Jérôme Durain (sénateur et conseiller régional), Nathalie Plissonnier (Agence régionale de la santé), Chantal Gien et Dominique Lotte (conseillers départementaux) et Mme Henriet (secrétaire générale de la sous-préfecture), expliquent par la nature des projets qui se veulent ambitieux pour un territoire et pas seulement au niveau de la seule Ville de Gueugnon.

Ces chantiers s’inscrivent dans une logique de fil rouge engagée dans le cadre de la mission de revitalisation. Dans ce cadre, on a redéfini l’urbanisme général de la ville et créé des outils innovants qui répondent à des problématiques de territoire tout en y intégrant des questions du développement durable et des accès aux personnes à mobilité réduite (PMR).

« Nous portons une vision du territoire et pas seulement des chiffres à plusieurs zéros » J. Durain