Projets

MISSION DE REVITALISATION

Inverser les tendances, bousculer les codes, se rendre compte de nos trésors cachés et les mettre en valeur, changer l’état d’esprit des gens… Cette vaste entreprise est le quotidien de la chargée de mission de revitalisation.

FICHE REVITALISATION (26-08-2019)

Depuis 2016 la Ville de Gueugnon bénéficie  du programme national de revitalisation des centres bourgs. A l’occasion de la prolongation jusqu‘en aout 2020 de sa convention avec la région Bourgogne Franche-Comté, notre ville vient de mettre en ligne sa fiche communale. Cette fiche est destinée à faire partager son expérience, sa démarche et son projet  auprès du plus grand nombre.
Alors si vous voulez investir dans notre commune, porter un projet sur notre territoire ou tout simplement vous informer sur le devenir de votre ville… cliquez ici.

D’une contrainte faire une opportunité

Une convention de revitalisation a été conclue entre les services de l’Etat et la ville de Gueugnon. L’objectif est d’accompagner les «petites villes-centre», de moins de 10 000 habitants, au sein des territoires ruraux en mettant les moyens humains et financiers à disposition. L’Etat confirme, par ce projet, la volonté déjà présente à Gueugnon de développer le territoire.

Parmi 300 villes positionnées, seules 50 ont été retenues dont la Ville de Gueugnon. Cette mission s’étendra sur 3 ans avec une étude urbaine pour mieux cerner les atouts et les difficultés et une communication plus intense.

Dans un même objectif, la mission de revitalisation devra à la fois «fixer les habitants sur Gueugnon» et en faire venir de nouveaux. Elle devra attirer les entreprises, les accompagner, soutenir celles déjà présentes sur le territoire. Enfin, elle portera ses actions sur l’offre et la réhabilitation de logements.
Tous ces axes sont indissociables pour mener à bien cette mission. Si les actions ne sont pas encore toujours visibles aux yeux des Gueugnonnais, néanmoins, elles sont d’ores et déjà bien engagées avec parfois une longue procédure.

Gueugnon a connu des difficultés économiques mais paradoxalement elle est aussi le point central de l’attractivité de son territoire, une opportunité pour l’avenir.

Des propositions pour améliorer l’économie et les services de santé

A partir d’études d’habitudes de consommation, de fréquentation des commerces locaux, de concertation avec les entreprises, plusieurs constats sont plutôt encourageants pour Gueugnon. En effet, on note que 70  % d’achats alimentaires s’effectuent à Gueugnon  ; 40 % de l’enveloppe départementale pour la réhabilitation énergétique a été attribuée essentiellement à Gueugnon ; les entreprises gueugnonnaises ont de nombreuses propositions d’embauche mais ont du mal à recruter du personnel qualifié ; 2 000 personnes viennent de l’extérieur chaque jour à Gueugnon pour travailler.

Côté économique, la ville dispose de «pépites» dont le développement est parfois ralenti par des difficultés de recrutement. Face à cette réalité, les entreprises comptent sur de la formation professionnelle. Depuis peu, une aide pour la transmission des entreprises consiste à accompagner les entrepreneurs proches de la retraite afin que leur savoir-faire ne disparaisse pas. Une dizaine d’entreprises adhèrent déjà à ce programme sur deux ans.

Pour appuyer le commerce local et même si plusieurs commerces se sont récemment installés, il est indispensable de proposer des offres en matière d’habillement, de chaussures ou encore de sport, lacunes de Gueugnon.

Parmi les nombreux services dont est dotée la Ville de Gueugnon, c’est en matière de santé qu’il va falloir renverser la tendance. Pour lutter contre la désertification médicale, de nombreux projets sont en route comme la réfection totale de la maison médicale publique et également un centre d’hébergement de santé.

En chiffres

240 000 € pour le coût total de cette opération dont 192 000 € financés par l’état et 48 000 € à la charge de la commune

Lire l'article du 22 août 2017 : ENQUÊTE SENIORS : plus de 315 questionnaires retournés à ce jour et le vôtre ?

_________________________________________________________

PROJET SOCIAL : développer les liens familiaux et sociaux

Dans le but d’obtenir l’agrément de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), la ville de Gueugnon vient de déposer un nouveau projet social en tenant compte des attentes de la population. Il sera la feuille de route qui guidera les actions engagées par le Centre Social pour les 4 années à venir.

Les centres sociaux font l’objet d’un agrément délivré par la Caisse d’Allocations familiales qui valide ainsi l’action projetée avec les habitants et les partenaires du territoire et ouvre droit à un financement spécifique. Il se construit dans le cadre d’une démarche participative associant les professionnels, les bénévoles et les habitants-usagers en s’appuyant sur leurs ressources (connaissance du quartier, de ses habitants, compétence technique, etc.) pour évaluer, élaborer et suivre un projet collectif pertinent en lien avec les besoins de chacun.

En plus de proposer de nouvelles actions et de renforcer celles existantes, le centre social va subir des transformations avec d'importants travaux de rénovation.

Plus d'infos

________________________________________________________

PATRIMOINE
Projet de réhabilitation de l’archéosite, page de l’histoire gueugnonnaise à ciel ouvert

Situé dans le quartier du Vieux Fresne, ce centre artisanal important de production de céramiques du 1er au 3ème siècle après Jésus-Christ va subir une rénovation totale. Le but premier est de permettre au public de redécouvrir cette histoire marquante de Gueugnon.Vue sur l'archéosite de Gueugnon. Crédit photo : Ville de Gueugnon

La première étape de cette rénovation passera par la protection du site face aux incivilités. Une fois le lieu délimité l’étape suivante permettra sa mise en valeur avec du mobilier adéquat et des aménagements paysagers.

Enfin, riche actuellement de 3 fours in situ, ce site sera complété par un 4ème four situé à proximité.

Plus d'infos

______________________________________________________________________________________

Rue de la Convention :
un projet d'aménagement urbain ambitieux

La rénovation de cet axe majeur de circulation (soit 1250m au total), qui dépend aussi du Conseil Départemental, va s’effectuer en deux temps, du rond du Guide à la zone des Fontaines et de cette même zone au rond-point des Vasvres, pour se terminer en 2019.

A l'image du centre ville cette voie va être entièrement revue avec le stationnement nécessaire, les voies pour déplacements doux et la voirie principale pour les véhicules légers et poids lourds sans oublier l'éclairage, les aménagements paysagers et les réseaux d'assainissement.

Plus d'infos

_____________________________________________________________________________________

SANTE : un centre d'hébergement pour professionnels de santé

ce projet unique sur le département, construit en concertation avec l'Agence Régionale de la Santé (ARS) et le Pays Charolais-Brionnais, a pour but de loger de jeunes étudiants en médecine, pour un coût raisonnable. Cette offre de logement devrait leur permettre de se projeter et espérons-le de s'installer sur un territoire qu'ils auront appris à découvrir et à apprécier.

L'ancien centre de formation agricole, situé rue des Bruyères, va être aménagé pour pouvoir les accueillir. L'hébergement de santé se composera de plusieurs studios, d'un T1 ainsi qu'un studio PMR.

Plus d'infos

_____________________________________________________________________________________

Collège du 8 mai : futur éco-quartier

Pour 2018, c’est le second collège qui sera définitivement démoli pour  laisser place à un écoquartier. Au total, avec l’espace privé de Schiever (ex-Pignon Blanc) qui sera démonté cette année, ce ne sont pas moins de 2,5 ha qui seront à réaménager. Le ruisseau de Valette sera l’axe central de ce projet qui pourrait accueillir de nouveaux logements destinés à la location ou l’accession à la propriété.

Coût : 500 000 €.
Subventions sollicitées : Etat et Département. 

_____________________________________________________________________________________

Ex-Coop : une nouvelle dimension économique

Cet ancien supermarché, situé place des Forges, aurait deux vocations majeures. La première sera de créer un réseau d’entreprises avec des espaces de travail collaboratif (co-working),véritable cellule d’accompagnement. La seconde consisterait en une approche technologique et culturelle qui mettrait en valeur la production de l’inox local avec en complément un espace de commercialisation en filière courte.

Plus d'infos sur le projet de la Coop

_____________________________________________________________________________________

 HALL DES EXPOSITIONS

Ce bâtiment industriel de 4500m² bâti en 1930 abritait autrefois les activités de la biscuiterie "ARTRU" jusqu'en 1939. Racheté en 1957 par les Forges pour "Euip'inox", puis par l'AMEICAG en 1991, il est devenu propriété de la ville en 1999.

Compte-tenu de l'état des lieux, des travaux d'envergure s'imposaient pour ce lieu de passage où transitent 10 000 visiteurs chaque année. La municipalité a dégagé un budget conséquent pour la rénovation de ce bâtiment.

La 1ère tranche de travaux concerne le secteur relais/cuisine, les bureaux associatifs, les vestiaires du restaurant, le désamiantage, la couverture et l'étanchéité, le bardage métallique et la serrurerie et métallerie.

____________________________________________________________________________________________________________